Création 2013

Note d'intention

La mise en scène : un pari

À tous ceux qui, pièce initialement prévue pour la radio, et pour 36 personnages autant féminins que masculins, représente un défi de mise en scène.

Sophie Thebault choisit de « faire confiance à la partition »: le texte. Elle ne cherche pas à représenter à tout prix. Mais elle s’intéresse d’abord aux rythmes, aux silences, aux flottements et aux corps toujours engagés, en « alerte ».

Le Pari: incarner la parole des femmes. Et dire la parole des hommes.

La mise en scène interroge le coeur même du jeu.
Qui nous raconte ? Le personnage ? La comédienne ? La femme?Poussant ses interprètes toujours plus loin dans ce que Noëlle Renaude appelle « le vertige du plateau », Sophie Thebault construit un spectacle dans l’esprit d’un chœur joyeux. Mise en scène épurée, franche et directe, sans artifice, sans pathos, sans nostalgie et sans folklore, profondément vivante, où le public fait partie intégrante du jeu. La proximité du message entre celles qui le portent et ceux qui l’écoutent est totale. Ainsi rassemblés, chacun écoute le cœur de l’autre.

Même parti-pris dans la simplicité de la scénographie : tables, nappes, chaises, verres, carafes. Ce spectacle est voulu pour s’adapter à tous les lieux , quels qu’ils soient.

Le travail sur les costumes participe de la même exigence.Des tissus fluides et colorés, des lignes épurées. Ils créent une unité de matières, une cohérence visuelle, une signature. La metteuse en scène a voulu que les comédiennes soient belles.

Sophie Thebault propose un spectacle qui se livre par touches. Tout n’est pas dévoilé immédiatement.

Au spectateur de reconstituer le puzzle « familial ».
Un travail sur la précision du geste et du mot, porté par une énergie au féminin, légère et forte.

Sophie Thebault 

© Denis Brumaud

Présentation

Sur le plateau, la table est dressée : c’est un banquet.
Elles entrent, elles accompagnent le public, elles envahissent le plateau, elles sont 2,4,puis 7, puis 10, puis 12! Elles regardent le public.

Et ça commence!

Elles se présentent. Nom, prénom, âge. Elles ont entre 4 et 96 ans.
Elles boivent, elles portent des toasts. À la vie, au bachot d’Albert, à la fiancée de Bouboule, à la jeunesse…Elles se ra- content dans une adresse directe au public. Qui elles sont, ce qu’elles ont vécu, ce qu’elles deviendront. Elles font entendre leurs hommes au travers de lectures. Elles parlent de la guerre, des guerres: 14, 40, l’Algérie. De ce qu’elles ont perdu : un mari, un frère, les cheveux, la raison, un bras, des illusions… Elles chantent, elles dansent… Elles chantent encore.


Un flot de paroles pour conjurer le mauvais sort, réinsuffler de la vie. Chasser l’odeur de la mort avec cette fantastique énergie du groupe, du collectif, la très grande diversité des corps et des personnalités.
À travers leurs petites histoires quotidiennes, drôles et cruelles, se dessine en filigrane la Grande Histoire et la généalogie d’une famille.

Sophie Thebault

Distribution

Mise en scène: Sophie Thebault

Ecriture: Noëlle Renaude

Assistante: Anais Coq

Interprètes: Julie Bernard, Erica DavesneSandrine DelsauxNathalie DorionMarthe Drouin, Cecile MartinInken MiezeEmmanuelle MolletAgnès PichoisCatherine Piffaretti, Maéva Savinien, Nolwenn Trably, Marine Vellet, Clémence de Vimal.

Voix off: Xavier Gallais.

Lumière: Zizou

Photos: Marie Darnis. Denis Brumaud.

Réalisation teaser: Romaric Toussaint.

Production Compagnie les Tournesols avec le soutien de Confluences (Paris), et la société Les Quatre Dimensions.

© Marie Darnis

Dossier de production

A tous ceux qui -fév. 2014.pdf

(Document Adobe Acrobat 624 Ko).

Calendrier

Création le 7 avril 2013  à la Comédie Nation, Paris 11ème.

Comédie Nation, du 7 au 16 avril 2013.

Confluences, lieu d’engagement artistique à Paris, le 9 janvier 2014.

Vingtième théâtre (Paris), le 30 mai 2014.

Théâtre de Nemours, le 30 juin 2014.

Fermer le menu